menu

GRCS RA Groupement régional des centres de santé en Rhône-Alpes Auvergne

GRCS-RA Groupement régional des centres de santé - Rhône-Alpes Auvergne

AccueilActualitésÉchanger sur vos pratiques et vos difficultés entre directeurs : cycle de co-développement

Échanger sur vos pratiques et vos difficultés entre directeurs : cycle de co-développement

Publié le 20/07/2017 dans GRCS-RA

Le GRCS propose un nouveau cycle de codéveloppement pour les directeurs de structures gérant un ou plusieurs centres de santé ou toutes personnes ayant des responsabilités RH, budgétaires et managériales au sein d’un centre de santé.

Ce nouveau cycle, animé par Anna CRUAUD, sera lancé à partir de septembre 2017.  Les dates seront fixées avec les participants toutes les 4 semaines environ. La participation à ce cycle induit un engagement à participer à toutes les séances.

Si vous êtes intéressés pour participer à ce cycle ou un prochain cycle, merci de vous préinscrire sur ce lien d’ici le 4 septembre 2017

Ce nouveau cycle est proposé suite à l’évaluation positive du 1er cycle qui a eu lieu d’octobre 2016 à avril 2017 avec 7 participants. Retrouvez les témoignages de deux participantes :

Dominique Soussan, Directrice du centre de soins infirmiers de Chatillon sur Chalaronne

  • Que vous a apporté la participation au cycle de codéveloppement ?

Ce cycle de codéveloppement est intervenu peu après ma prise de fonction. Aussi, m’a-t-il permis de prendre conscience que les questionnements et interrogations que j’avais étaient légitimes et qu’ils étaient partagés par les autres directeurs de centres de santé, ce qui est très réconfortant.

Par ailleurs, j’ai pu retirer de ce cycle des idées de conduite à tenir, des réponses à mes interrogations et des solutions opérationnelles qui ont été étayées par les autres participants.

  • Qu’avez-vous pensé de la méthodologie du co-développement ?

J’ai trouvé la méthodologie très intéressante, puisqu’elle permettait une collaboration constructive entre participants. Les questionnements présentés par chaque participant font souvent échos à nos propres problématiques ; ainsi chaque séance est-elle enrichissante.  En général, j’aurais aimé que les séances durent plus longtemps, et plus généralement le cycle engagé.

  • Pour quelles raisons recommanderiez-vous à un de vos homologues de participer à un cycle ?

La principale raison qui me conduit à recommander à un de mes homologues de participer à un cycle réside dans le fait de pouvoir échanger avec d’autres responsables de structures et de ne pas rester seul avec nos difficultés mais d’être accompagné dans nos problématiques. Les échanges permettent de repartir avec des pistes et des orientations à décliner.

Brigitte Bru-Boireau, Directrice générale de l’UGRMFDA

  • Que vous a apporté la participation au cycle de codéveloppement ?

La participation au cycle m’a avant tout apporté de la réassurance par rapport à mon vécu professionnel ; j’ai ainsi appréhendé que ce que je pouvais vivre sur un poste de direction générale, où l’on est finalement assez seul, sans soutien quotidien, est partagé par mes homologues. Ce cycle a donc été un véritable soutien ; je me suis sentie écoutée et libre de m’exprimer et d’échanger sans jugement aucun.

Par ailleurs, j’ai été particulièrement intéressée par les sujets traités dont beaucoup étaient en lien avec des problématiques ou réflexions que je peux rencontrer.

  • Qu’avez-vous pensé de la méthodologie du co-développement ?

J’ai particulièrement apprécié cette méthode qui est très structurante et constructive. Elle fixe un cadre qui nous guide et qui nous permet d’avancer. En partant d’une problématique, elle permet in fine d’aboutir à des plans d’action concrets ou tout du moins de repartir avec des idées opérationnelles. Pour moi l’orchestration des temps de parole et la rigueur qu’elle requiert y sont pour beaucoup.

  • Pour quelles raisons recommanderiez-vous à un de vos homologues de participer à un cycle ?

Pour moi la vraie plus-value du codéveloppement réside dans l’entière liberté de parole que nous offre ce cadre, notamment sur des sujets où l’on a rarement l’opportunité d’échanger avec nos collaborateurs ainsi qu’avec notre gouvernance. Par ailleurs, le cycle a un véritable apport opérationnel ; il permet notamment de prendre certaines décisions et de mettre en application des conseils donnés par des pairs.

Retrouvez plus d’informations sur cette action, ici.

partager sur facebooksur twitterimprimer la pagepar courriel