menu

GRCS RA Groupement régional des centres de santé en Rhône-Alpes Auvergne

GRCS-RA Groupement régional des centres de santé - Rhône-Alpes Auvergne

AccueilActualitésLe GRCS au congrès des centres de santé : informations et retours d’expériences

Le GRCS au congrès des centres de santé : informations et retours d’expériences

Publié le 24/10/2017 dans GRCS-RA

5 et 6 octobre 2017

Participer au congrès national des centres de santé, c’est échanger avec d’autres gestionnaires de centre de santé, recevoir des informations sur les travaux en cours au niveau national mais aussi témoigner des activités du GRCS et des centres de santé en Région.

2 jours riches en échanges qu’il est difficile de synthétiser !

Le GRCS a donc proposé 3 communications lors du congrès :

  • Marie Odile Meyer et Anna Cruaud : Une présentation de l’action « Piloter son activité, mise en place de tableau de bord » conduite depuis quelques mois. Vous pouvez télécharger la présentation et retrouverez les premiers éléments de bilan de l’action, des exemples de tableau de bord en CSI.
  • Marie Odile Meyer et Anna CRUAUD : Une présentation de l’action « action de prévention », les résultats du diagnostic auprès des patients des CDS participant à l’action et les premières actions mises en place. Télécharger la présentation.
  • Une présentation de la thèse d’Elsa LEMAIGNAN sur la qualité de vie au travail des médecins généralistes salariés et libéraux, réalisée en partenariat avec le GRCS. Retrouvez sa présentation et le résumé de sa thèse.

Lors de différentes plénières, des informations ont nous été transmises, voici quelques éléments, si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas contacter vos fédérations qui participent aux négociations nationales !

 

Mme Marianne JACQUET – Directrice l’offre de soins à la DGOS a fait le point sur les travaux en cours au niveau du ministère :

  • Un groupe de travail entre les fédérations représentant les centres de santé et le ministère est en cours, ils travaillent sur un projet d’Ordonnance pour redéfinir les centres de santé et leur gestionnaire.
  • Le nouveau Zonage devrait être arrêté courant octobre 2017, il devrait donner plus de marge de manœuvre aux ARS pour adapter aux territoires.
  • L’observatoire des centres de santé permet enfin d’avoir une vision des centres de santé en France. Si l’extraction des données se fait encore à la main, on peut se féliciter de la complétude des données rentrées par les centres de santé. 1619 centres de santé ont complété l’observatoire sur 1921 répertoriées. Cela représente 29 000 professionnels dont 27% d’administratif.

Bilans sur les ACI : la CNAMTS nous a fait une présentation des résultats de cette première année d’expérimentation : C’est 27 millions d’Euros qui ont été versés pour 2016 contre 14 millions sur les anciens accords.

Si un certain nombre d’erreurs ont été réalisées dans les paramétrages pour cette 1ere année, les centres de santé sont maintenant intégrés aux outils déployés pour les professionnels libéraux pour cet accord et ses prochains avenants. Les délais de paiement devraient donc raccourcir et les erreurs diminuer. L’avenant n°1 au ACI sera appliqués aux centres de santé en même temps qu’aux libéraux, pour rappel, les principaux éléments de l’avenant vous ont été présentés en AG (lien vers le PPT).

 Rappel : si vous n’avez pas reçu ce courrier ou de versement pour l’exercice 2016, vous devez vous rapprocher en urgence de votre CPAM. SI vous n’êtes pas d’accord avec les montants perçu et les modalités de calcul vous devez contester, vous avez 2 mois pour le faire. Il est nécessaire de faire remonter à vos représentants de votre fédération votre éventuelle contestation pour que cela puisse être suivi au niveau régional (CPR) et national.

 

La désertification médicale : une table ronde avait lieu à ce sujet avec notamment :

  • Une présentation de la DRESS sur l’indicateur APL – Accessibilité Potentielle Localisée – sur lequel s’appuie le nouveau zonage. Une étude plus complète est disponible sur la DRESS : « déserts Médicaux : comment les définir ? comment les mesurer ? » téléchargez l’étude et retrouvez l’extraction 2015 pour les Médecins Généralistes Libéraux . Ce nouvel indicateur est utilisé pour les différents zonages (médecins, infirmiers, kinésithérapeute, etc…)
  • La présidente de l’association Reajir – association de jeunes médecins libéraux – a témoigné des attentes de ces confrères. Les jeunes médecins travaillent en moyenne 45h/ semaine contre 70h pour les anciennes générations. La profession se féminise et le manque de médecins devrait durer encore au moins 10 ans (cf. étude de la DRESS ci-dessus), les pistes d’action sont donc, pour elle, la délégation de tâches vers les paramédicaux, le transfert de compétences. Si le salariat est une réponse à certaines attentes des jeunes professionnels de santé (protection sociale notamment), elle rappelle que le terme « désert médicaux » n’est pas attirant pour les jeunes professionnels qui souhaitent exercer en équipe.

partager sur facebooksur twitterimprimer la pagepar courriel