menu

GRCS RA Groupement régional des centres de santé en Rhône-Alpes Auvergne

GRCS-RA Groupement régional des centres de santé - Rhône-Alpes Auvergne

AccueilActualitésL’actu en bref : pacte de refondation des urgences, sortie du guide d’accompagnement régional des CPTS, nouveau portail d’accompagnement des professionnels de santé

L’actu en bref : pacte de refondation des urgences, sortie du guide d’accompagnement régional des CPTS, nouveau portail d’accompagnement des professionnels de santé

Publié le 01/10/2019 dans En région, Info centre de santé

Plusieurs avancées sont à noter sur des sujets d’actualité :

Au niveau régional :

 

  • un nouveau portail d’accompagnement des professionnels de santé qui sera disponible mi-octobre et qui a pour objectif de fluidifier la navigation et faciliter les parcours. Pour rappel ce site internet alimenté par l’ARS à destination des acteurs de santé de ville recense toutes les actualités et informations qui intéressent les professionnels de santé (politiques en cours comme le dispositif 400 médecins, offre de recrutement, démarche pour monter un centre de santé….)

 

  • l’inscription de l’ARS Auvergne rhône-Alpes sur le site remplafrance.com pour pouvoir faciliter la visualisation des offres disponibles en termes de recrutement de médecins dans le cadre du dispositif 400 médecins (offres hospitalières et/ou de ville). Ainsi, les centres de santé qui remplissent les critères d’inclusion du dispositif 400 médecins doivent solliciter leur délégations départementales ; le référent départemental du dispositif 400 médecins vérifiera les critères en questions à la suite de quoi il se chargera de la publication de l’offre en ligne sur remplafrance.com.

Au niveau national :

  • La Ministre de la santé Agnès Buzyn a présenté le 9 septembre dernier le pacte pour la refondation des urgences qui impactent les soins de premiers recours à plusieurs niveaux. Certaines mesures intéressent les centres de santé à l’instar des mesures 2 et 3 :
    • Renforcer l’offre de consultations médicales sans rendez-vous en cabinet, maison et centre de santé
    • Donner à la médecine de ville les mêmes outils de prise en charge que les urgences ce qui pourrait se traduire par le droit donné désormais aux transporteurs sanitaires privés de conduire des patients orientés par les SAMU et les médecins de garde vers les maisons et centres de santé ou les maisons médicales de garde identifiés par les ARS.

partager sur facebooksur twitterimprimer la pagepar courriel