menu

GRCS RA Groupement régional des centres de santé en Rhône-Alpes Auvergne

GRCS-RA Groupement régional des centres de santé - Rhône-Alpes Auvergne

AccueilActualitésLes protocoles de coopération : retour sur le protocole Asalée déployé en centre de santé et témoignage du centre de santé de la MGEN

Les protocoles de coopération : retour sur le protocole Asalée déployé en centre de santé et témoignage du centre de santé de la MGEN

Publié le 27/03/2019 dans GRCS-RA, Info centre de santé

A l’occasion de la publication par l’IRDES de la question d’économie de la santé sur le dispositif Asalée intitulée : Des organisations et des pratiques coopératives diverses entre médecins généralistes et infirmières dans le dispositif Asalée : une typologie des binômes, le centre de santé médical et dentaire de la MGEN, Lyon 3ème témoigne sur la mise en place du dispositif Asalée en son sein.

« Depuis le mois de Mai 2017, l’infirmière ASALEE du Centre de santé Mgen de Lyon accompagne le suivi de certaines pathologies chroniques (diabète, risques cardio-vasculaires, troubles de la mémoire …). L’orientation se fait par le médecin traitant du patient, ayant préalablement signé la convention de délégation Asalée.  Afin d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients, des protocoles de coopération existent qui permettent la délégations de certains actes et activités du médecin vers l’infirmière. Des temps de concertation entre médecins et infirmière Asalée sont également mis en place régulièrement afin d’échanger sur les patients en commun. 

En 2018, on décompte 120 patients intégrés dans le dispositif Asalée au sein du centre, dont la majorité pour le suivi des patients diabétiques ou à risque cardio-vasculaires (74%). Ce dispositif est très apprécié des patients ainsi que des professionnels concernés, et apporte un vrai plus au suivi des patients malades chroniques.»

Alors que ce protocole de coopération connaît aujourd’hui un succès certain au niveau national avec 700 infirmiers et 3000 médecins mobilisés et plus particulièrement dans notre région, la réflexion est à la refonte des démarches à effectuer pour créer des protocoles de coopération interprofessionnelle. En effet, particulièrement chronophage et lourd à mettre en place à l’heure actuelle, l’idée est d’alléger les démarches, notamment pour les projets locaux expérimentaux.

Article co-rédigée par Chloé Déniau, Directrice Adjointe du centre de santé médical et dentaire de la MGEN Lyon 3ème et Anouk Burtschell, Chargée de projets au GRCS Auvergne Rhône-Alpes

partager sur facebooksur twitterimprimer la pagepar courriel